Jacques Copeau, A la recherche du théâtre perdu
EAN13
9782849521304
ISBN
978-2-84952-130-4
Éditeur
Imago
Date de publication
Collection
IMAGO (EDITIONS)
Nombre de pages
328
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
427 g
Langue
français
Code dewey
791
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jacques Copeau

A la recherche du théâtre perdu

De

Imago

Imago (Editions)

Offres

« Dans l’histoire du théâtre français, il y a deux périodes : avant et après Copeau. » (Albert Camus). Fils d’industriels, né à Paris le 4 février 1879, Jacques Copeau est une personnalité majeure de la vie intellectuelle et artistique du 20e siècle.

Autodidacte, critique de théâtre dans de nombreux journaux parisiens, il fonde avec André Gide la Nouvelle Revue Française en 1908. En 1913, il crée le Vieux-Colombier qui se veut être le lieu d’une révolution dramatique, d’un théâtre exigeant et populaire, en opposition à la Comédie-Française. Il y sera, à la fois, comédien, metteur et scène et directeur de troupe. Jouvet, Dullin, Vilar y feront leurs débuts. Durant l’été, il réunit sa troupe dans une maison en Seine-et-Marne. En 1924, Copeau et sa troupe — les « Copiaus » — s’installent près de Beaune, où ils donnent de nombreuses représentations en plein air. Nommé, en 1940, administrateur de la Maison Molière, il démissionne en 1941 car il refuse de satisfaire aux demandes de l’occupant. Il continue toutefois son activité d’écriture. Il meurt le 20 octobre 1949.

Le dépôt aux Archives municipales de Beaune des derniers papiers de Copeau a conduit Marc Sorlot à écrire une biographie qui manquait dans l’édition française. Retraçant avec précision le parcours artistique de Copeau, l’auteur nous offre une biographie vivante. Copeau y est montré tel qu’il était : cruellement intransigeant, soucieux de sa liberté, et pétri de contradictions, conjuguant par exemple un libertinage sans frein à un catholicisme austère. En somme, le récit d’une vie passionnée et passionnante.

Marc Sorlot est docteur en histoire contemporaine et professeur d’histoire. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire politique et intellectuelle entre 1905 et 1940, notamment une biographie remarquée sur André Maginot.
S'identifier pour envoyer des commentaires.